Un tombeau oublié

Tous les mods maisons en cours de développement par les moddeurs de la confrérie.
Répondre
Viranus
Moddeur aspirant
Moddeur aspirant
Messages : 4

Un tombeau oublié

Message par Viranus » 06 mai 2016, 11:10

Présentation de l'avancement du mod(e).

En premier, une maison située près de la Pierre-de-Shor (Maison du chasseur).
Des ruines nordiques "Tertre des braves" (verrouillées) sur les hauteurs de la Pierre-de-Shor.

À Blancherive, Douce Brise est aménagée d'une cave, accessible après avoir récupéré la clé à Rivebois. Là, vous y trouverez une clé qui vous permettra d'entrer au Tertre des braves et où se trouve la clé d'une (vielle)vieille cave située sous les ruines d'une maison à Sombrelande face à la tour de guet, pour enfin revenir à la Maison du chasseur et y découvrir un vaste monde souterrain.

À la Jument pavoisée, vous trouverez des notes vous informant sur un tertre se trouvant près de la Pierre-de-Shor. (Celle-ci)Celui-ci étant fermé(e), une note sur une table vous informe de vous rendre à la maison du Chasseur afin d'avoir plus d'information concernant le tertre.

La maison du Chasseur (et)est aménagée d'un lit (ou) l'on peut dormir, un coffre pour ranger les affaires qui vous encombre, au sous-sol une marchande ainsi que les informations pour la suite de l'aventure.

Puis au cour des ses pérégrinations, le joueur pourra apercevoir entre Faillaise et Tire-Muraille, l'entrée d'une ruine Dwemer. Et entre la dent de Faldar et la Clairière de Vendombre, une cabane abandonnée : le repaire de Renard.

De retour à Blancherive, il faut acheter la maison.
En rentrant dans Douce Brise, vous trouverez une note vous indiquant (ou) trouver la clef de la cave.
La cave de Douce Brise est toute simple avec une table d'enchantement et une d'alchimie, deux coffres, une commode, et une table.

Le tertre (et)est divisé en deux parties, une de quatre cellules, en finition
Modifié en dernier par Akiro le 06 mai 2016, 14:16, modifié 1 fois.
Raison : Passage d'un disciple.

Répondre

Retourner vers « En cours de développement »