L'histoire de Yssack (Roleplay W40k) de Quelric et Warlord

Tout ce qui tourne autour des Warhammer 40,000 : Dawn of War et qui n'est pas du domaine de la Traduction et du côté technique du Modding.
Avatar du membre
Quelric
Testeur
Testeur
Messages : 2211

L'histoire de Yssack (Roleplay W40k) de Quelric et Warlord

Message par Quelric » 15 déc. 2012, 01:02

Chapitre 1 : Bienvenue en enfer

La carlingue fumante de ma Valkyrie brûle dans mon dos... , Par l'Empereur qu'est-ce que je fous là.. J'ai encore du mal à m'en remettre... Les pensées se bousculent dans ma tête... Ça me fait mal au crâne... Tout est allé si vite... Putain... Est-ce que je saigne ? Je porte ma main à ma tête... Ouais... J'ai le crâne ouvert... C'est poisseux, et ça fait un mal de chien... Alors c'est peut-être pas les pensées qui me donnent des migraines, mais le fait que j'ai le crâne fendu... Pas étonnant...
Comment est-ce que moi, Yssack , simple soldat de la garde impériale, ait pu me retrouver dans une telle merde...

Je me souviens du mec est entré en trombe dans les baraquements du vaisseau....
Il hurlait comme un damné: DES XENOS DES XENOS !
J'ai pas tout compris... J'ai juste fait comme les autres, j'ai prit mon fusil, mis mon casque et je suis sorti. J'avait à peine mis un pied dehors que le commissaire nous gueulait des ordres que j'avoue ne pas avoir saisi. J'ai suivi mon escouade, en bon garde. On est descendus dans les niveaux inférieurs... Dans la salle des machines. On entends un bruit derrière nous...
Non !
Badger !
Un enfoiré d'alien est arrivé derrière lui... Oh putain, il l'a carrément décapité ! Oh merde... Mais comment on peut-être aussi affreux ? Je ne pourrait même pas dire ce que j'ai vu... C'était.. Un cauchemar, un cauchemar de chitine et de chair... je me suis contenté de tirer dessus en hurlant, le laser à la puissance maximale ! je ne sais même pas comment j'ai fait pour m'en sortir .... Tout ce dont je me souvient s'est... C'est qu'il en a encore buté un... Puis, il s'est effondré.. Je.. Je crois que c'est moi qui l'ait tué. .. On entends des bruits.. Le sergent prends la radio, et signale des mouvements hostiles dans la salle des machines... Lorsqu'ils ont répondus... Oh bordel... On entendait les hurlements et les tirs de laser à travers la radio, le type gueulait à s'en arracher les cordes vocales...
Il hurlait:
-ON EST SUBMERGES ! ILS SONT TROP NOMBREUX !!! ON SE FAIT TAILLER EN PIECE ! RAPPLIQUEZ, VITE !!!

On a entendu un... Un genre de gargouillement bizarre... Comme un rugissement d'insecte. Puis, il y a eu un bruit écoeurant... Je crois que le gars s'est fait empalé... Ou du moins, c'est ce qu'il m'a semblé... Ça cogne ! Putain ça cogne sur la porte blindée ! On se met en ligne... On est plus que treize...
Bam.. Bam... Bam...
Des coups contre les portes de métal.
Puis plus rien.
Et là, la porte a volé en éclats ! C'était gigantesque, monstrueux, énorme, titanesque ! Cette .... chose prenait tous le couloir a elle seule . Ça marchait sur deux pattes et c'était encore plus grand qu'un foutu Dreadnought !
Ca a pointé un genre d'énorme tube d'os dégueulasse sur nous... Et ça tiré.. Ça a touché les gars à côté de moi...
Ils ont fondus ! Putain ils ont fondu !!!
Ils étaient là, gémissant, hurlant, pataugeant dans une mare d'acide... J'ai pas cherché à comprendre, je me suis tiré, Et les autres sont venus avec... On est allés dans les nacelles de sauvetage... Moi, j'ai pris une Valkyrie. Et j'ai foncé. J'ai ouvert le sas, mis les gaz et...
Je suis un lâche...
Il y avait Arold... Il m'a supplié de l'emmener avec lui.. Mais... Mais j'ai pas accepté...
J'ai fermé le cockpit... Et je... Je l'ai laissé là. Il s'est fait dévorer par ces saloperies...
Je suis un lâche...
J'ai vu les nacelles de sauvetage se faire... Attaquer par des xénos... Ils les ont massacrés...
A ce moment là … Je sais pas. Quelque chose m'a tiré dessus... Ça a fait un bruit bizarre... Suivi d'une explosion... Alors... La Valkyrie a plongé vers le sol dans une chute aussi longue que insupportable .. Ça bipait de partout, j'en pouvait plus, j'ai failli devenir dingue, le tableau de bord qui clignotait dans tout les sens et de toutes les couleurs, les alarmes qui sonnaient et me vriller les tympans... Suivit d'un grand choc

Putain... Merde... Comment j'en suis arrivé là ?
Image
Modifié en dernier par Quelric le 05 août 2013, 14:46, modifié 2 fois.
Image
Adieu Yu Qi ...

Mon RP de Wh40k http://www.confrerie-des-traducteurs.fr ... 18&t=14634 Merci a Warlord pour l'aide !

Avatar du membre
Warlord
Confrère
Messages : 368

Re: L'histoire de Yssack (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Warlord » 16 déc. 2012, 00:10

Alors, à quand la prochaine partie ? :D
Modifié en dernier par Warlord le 17 déc. 2012, 22:52, modifié 1 fois.
Les cicatrices des douleurs passées me défigurent, me rendant abject, ignoblement laid.
Mais là est la clé de la réussite: Apprendre de ses erreurs, laisser ses balafres durcir la peau de son être.

Une envie de lecture ? Le salon vous est ouvert.

Avatar du membre
Koala
Légende de la Confrérie
Légende de la Confrérie
Messages : 2944

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Koala » 16 déc. 2012, 00:28

Déplacement dans la bonne section.

Avatar du membre
Warlord
Confrère
Messages : 368

Chapitre II: Premiers pas.

Message par Warlord » 16 déc. 2012, 22:14

Me voilà à présent dans un monde-jungle, les moustiques vrombissent au-dessus de ma tête, je ne sais même pas dans quel coin paumé de la galaxie je suis. Je suis sûrement le seul à être sorti de ce massacre… Le seul survivant de l’enfer xéno. Après avoir pansé ma blessure au crâne, mes premières pensées allèrent vers mes camarades morts comme Arold … J’aurais pu en sauver... Les larmes me montèrent aux yeux, mais je me refusais à pleurer, je n’en avais pas le temps. Cette planète était dangereuse, hostile et le seul moyen de m'y survivre étais de trouvé un abri, ainsi que des vivres, mais surtout de l’eau.

Je sautais alors dans le tas de ferraille qu’était devenue la Valkyrie, je fis exploser le cadenas d’un container d’un tir de pistolet-laser, dans lequel je trouvai, à ma grande joie, un fusil de combat, un fusil laser, plusieurs caisses de munitions et des grenades. En fouillant la carlingue, tout en utilisant un pan déchiré de ma chemise en masque contre la fumée toxique, je trouva aussi des rations non-périssables ainsi qu'un casque intégrale avec respirateur et lunette . Je tirais mon butin hors de la carcasse, et en fit l’inventaire. Avant de partir en reconnaissance dans les environs, je mis en fonction la balise de détresse de l'appareil.

Un bruit montait au loin et le soleil commençait à se coucher, je pris le maximum de matériel et alla me cacher de manière à voir sans être vu.
L’auteur du bruit en question apparut.
Il s’agissait d'un xéno, du même « type » que le monstre au tube d'os. La peur m'envahit : j'avais déjà eu un aperçu de la puissance dévastatrice de ce monstre et je n’osais imaginer ce qui m'arriverait si jamais il me remarquait !
Il s’approcha de ma position, je me jette sur le sol, dissimulé dans un buisson. Mon cœur battait à en faire exploser ma poitrine, je n’osais plus respirer, craignant de l’attirer. J’entendis ses pas lourds, le sol tremblait sous sa masse de chair et d’os…
Il éventra la Valkyrie d’un coup de griffe, et jeta un œil à l’intérieur.
Il mugit, comme de dépit, puis s’en alla, déçu de n’avoir rien trouvé.

La peur s'en fut, mais le doute pris sa place : Comment pouvais-je m'en sortir face à de tels monstres ? Je sortis de ma cachette cette question toujours en tête. A mes yeux, la direction la plus sûre était celle à l’opposé de la provenance du monstre. Je m'y aventura donc.
La jungle était assez dense mais pas assez pour m’empêcher de m'y mouvoir. Les moustiques continuaient à me vriller les tympans, et, bien malgré moi, mon errance fut ponctuée de claquements secs tandis que j’écrasais un insecte sur ma joue. Je marcha pendant à peu près…
Je n’en ai aucune idée, je perdis la notion du temps, tout comme celle des distances dans cette foutue jungle où tout se ressemble.
L’obscurité envahit bientôt la planète, bien plus vite que ce à quoi je m’attendais.
Je commençais à désespérer de trouver un point d’eau où me désaltérer, ma descente en flammes m’avait déshydraté et ma gorge sèche me faisait souffrir.
Mon salut vint enfin : Le bruit d'une cascade, dont le tumulte lointain me redonnèrent force et espoir. Je couru si vite que mes pieds en volaient au-dessus du sol et que mon souffle en devenait douloureux. J'avais hâte de faire taire la fournaise dans ma gorge, et de trouver un abri où me reposer…

Un bruit strident se fit entendre à ma gauche, comme un tir de laser, mais bien plus aigu… Un projectile indiscernable de par sa vitesse traversa le sentier, et alla s'enfoncer dans un arbre juste devant moi... Un Shuriken.
Je me retournai à la hâte, mettant en joue mon agresseur. Je fus estomaqué en découvrant un humanoïde me pointant avec ce qui semblait être un fusil. L'étranger s'approcha sans baissé son arme dévoilant alors sa silhouette fine et gracieuse, il était vêtu d'une étrange combinaison blanche comme de l’os, mais cette tenue avait l’air solide comme du plastacier … Un eldar.
Modifié en dernier par Warlord le 17 déc. 2012, 22:54, modifié 4 fois.
Les cicatrices des douleurs passées me défigurent, me rendant abject, ignoblement laid.
Mais là est la clé de la réussite: Apprendre de ses erreurs, laisser ses balafres durcir la peau de son être.

Une envie de lecture ? Le salon vous est ouvert.

Avatar du membre
Linvocateur
Testeur aspirant
Testeur aspirant
Messages : 1023

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Linvocateur » 16 déc. 2012, 22:42

Pas mal mais, est-ce que l'arme de l'Eldar est une catapulte shuriken ? Car ses dernières ne sont pas des armes lasers.
Modifié en dernier par Linvocateur le 20 juin 2015, 18:44, modifié 4 fois.
Raison : Passage d'un disciple. Attention.
"La galaxie appartient à l'Empereur, et quiconque le nie ou le refuse est un ennemi qui doit être détruit."

Avatar du membre
Warlord
Confrère
Messages : 368

Re: L'histoire de Yssack (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Warlord » 16 déc. 2012, 23:56

En effet, je n'ai pas pensé à la corriger...
Zut, j'édite !
Merci Linvocateur !

Voilà qui est fait !
Modifié en dernier par Warlord le 17 déc. 2012, 22:55, modifié 1 fois.
Les cicatrices des douleurs passées me défigurent, me rendant abject, ignoblement laid.
Mais là est la clé de la réussite: Apprendre de ses erreurs, laisser ses balafres durcir la peau de son être.

Une envie de lecture ? Le salon vous est ouvert.

Avatar du membre
Koala
Légende de la Confrérie
Légende de la Confrérie
Messages : 2944

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Koala » 17 déc. 2012, 00:11

Warlord, il faut que tu règles le problème des fautes de temps dans ton oeuvre, car ce n'est pas vraiment lisible. Tu ne peux pas mélanger les temps de tes verbes comme tu le fais.

Exemple :

-
L’obscurité envahit bientôt la planète, bien plus vite que ce à quoi je m’attendais.
L'obscurité envahit la planète. D'accord, c'est un présent, mais si tu rajoutes "bientôt", il faut changer le temps du verbe car ce n'est plus le cas. Surtout si tu formules par la suite cette phrase de narration au passé.

-
Je me retourna à la hâte...
"Retourna" c'est la troisième personne du singulier du verbe retourner au passé simple.

Libre à toi de faire les modifications ou non, étant donné que c'est ton texte, je n'y touche pas.
Cependant je ne garantis en rien la réaction de mes confrères disciples. ( J'ai moi même eu des frayeurs.)

Avatar du membre
Morghat
Confrère
Messages : 28

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Morghat » 17 déc. 2012, 14:30

+1 pour Koala

+++ MESSAGE A QUELRIC ET WARLORD ++++
Au nom de l'Immortel Empereur vous êtes tous deux accusés de haute trahison envers l'Imperium de l'Humanité et l'Empereur pour avoir souillé la mémoire d'un héros reconnu en la personne du Commissaire-Général Yarrick.
Vous serez exécutés en place publique sous quinzaine.
L'Empereur protège
+++ FIN DU MESSAGE +++
Old school LSD

Avatar du membre
Corax
Légende de la Confrérie
Légende de la Confrérie
Messages : 13023
Contact :

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Corax » 17 déc. 2012, 18:21

*Viens avec son bolter ^^*
Corax, Maître de la Raven Guard.
Vinctorus aut Mortis - Credo de la Raven Guard

Image

Tuto installation mods Fallout 3/NV
Tuto installation mods Skyrim

Avatar du membre
Elianor
Traducteur chevronné
Traducteur chevronné
Messages : 1602

Re: L'histoire de Yarrick (Roleplay W40k) de Quelric et Warl

Message par Elianor » 17 déc. 2012, 18:28

Mais pourquoi y'a que des impériaux dans le bled ? :shock: On entend jamais de "Vive le bien suprême !", de "mannnnnnnnnnnnnnnnnger bwlarggggggggggggg :diable: " ou de "Iolavai !!!" l'imperium est décidément partout :surprise:
Image
Suprême et tout puissant Technopère, dirigeant et maître de la secte des Pans-Technos et du Techno-Vatican
Nouveau sur le site ?

Répondre

Retourner vers « Histoires »